40 Stolpersteins pour ne pas oublier …

ESSEN dans la Ruhr – Nous sommes le 26.07.1943

Une ancienne école de filles évacuée sert de lieu de résidence à un commando de charpentiers, des prisonniers de guerre français vivant sous les bombardements alliés et chargés de réparer les dégâts.

Ce 26 juillet 1943, les alliés décident de porter un coup dur à l’industrie de l’acier et en particulier aux usines KRUPP.

L’homme de confiance raconte : « Dans la nuit, nous étions tous dans la cave de notre camp consolidée par nos soins pour servir d’abri en cas d’alerte, à 1h15 notre bâtiment a été atteint par une bombe de très fort calibre qui a pulvérisé une des salles nous servant d’abri. » Le bilan est lourd, les corps déchiquetés ne sont pas retrouvés et les victimes portées disparues comme le dicte la loi militaire. 40 soldats ont péri cette nuit-là.

Que reste-t-il aujourd’hui. Je me suis rendu sur les lieux, l’école n’existe plus … rien n’a subsisté au temps qui passe. Personne ne se souvient, qu’ici même, il y a 70 ans, 40 jeunes Français sont morts pour la France.

Que faire? Le projet Stolperstein, que vous connaissez maintenant grâce à mes actions, permettrai de sortir ces hommes de l’oubli. Mon projet est donc de faire poser par l’artiste Gunter Demnig, 40 pavés de la mémoire devant le lieu ou se tenait l’école, ainsi qu’une plaque explicative.

Ce n’est pas gratuit et un pavé coûte 120€ – il faut donc que je collecte 40 X 120€ soit un montant total de 4800€ (la plaque explicative est fournie par l’artiste)

La fondation Gunter Demnig m’a déjà fait don de 1200€, il reste donc 90€ à financer par pierre. Grâce à votre don, vous permettrez la pose d’un ces pavés et aiderez à restaurer le souvenir de ces 40 malheureux.

POSSIBILITE DE DEFISCALISATION DES 2/3 DE VOTRE DON

Vous trouverez la liste des victimes avec  le nom du généreux donateur qui prendra  un Stolperstein à sa charge. (en totalité ou à plusieurs, vos dons sont les bienvenus quelque soit le montant)

1- ARNOLD René Aimé né à Paris (2e) le 2 novembre 1906
(prise en charge : Fonds Henri Grégoire Germain Porte)
2- BARAT Albert Marc né à Ambérieu-en-Bugey le 25 avril 1911
(prise en charge : Fonds Henri Grégoire Germain Porte)
3- BAUDOIN Paul Louis Alfred né à Villeselve le 11 mai 1917
(prise en charge : Fonds Henri Grégoire Germain Porte)
4- BAZET Augustin Joseph né à Wancourt le 15 juin 1900
(prise en charge : Fonds Henri Grégoire Germain Porte)
5- BERTHELOT Marcel Auguste Alexandre né à Méautis le 1er avril 1907
(prise en charge : Fonds Henri Grégoire Germain Porte)
6- BONTEMPS Auguste né à Montaiguet en Forêt le 1er décembre 1908
(prise en charge : Fonds Henri Grégoire Germain Porte)
7- BOUYER Roger Marcel né à Paris (10e) le 2 avril 1906
(prise en charge : Christophe Woehrle)
8- CABARET Onézime Camille né à Fossé le 5 septembre 1905
(prise en charge : Pierre Brossard et Christophe Woehrle)
9- CASTEL André né à Montpellier le 29 octobre 1911
(prise en charge : Fonds Henri Grégoire Germain Porte)
10- COINTAT Henri Louis né à Clichy le 27 janvier 1903
(prise en charge : Georgette Mege)
11- COMBE Marceau Pierre né à Nemours le 28 février 1910
(prise en charge : Georgette Mege)
12- CLOUET Désiré René né à Hirson le 14 juillet 1913
(prise en charge : Georgette Mege)
13- DECOR Noel né à Cazedarnes le 14 septembre 1916
(prise en charge : Emeric Manche)
14- DENIS Clément Edouard né à Domart en Ponthieu le 8 mai 1914

15- DUBREIL Georges Auguste né à Poncé le 18 avril 1907

16- DUBRULLE Jules né à Wattrelos le 13 mai 1900

17- DUSSIN Leon né à Meilhan le 12 avril 1908

18- GILLES René né à Couleville le 17 août 1904
(prise en charge : Christelle Biry)
19- LAMBERT Emile né à Sauzé-Vaussais le 30 août 1905

20- LAMI Gaston Louis né à Yvetot le 2 décembre 1913
(prise en charge : Pierre Crespin)
21- LANDAS Alphonse Zephyr né à Millonfosse le 9 septembre 1908

22- LATGE Louis Raymond né à Béziers le 15 mars 1912

23- LE BRIS Robert né au Havre le 21 novembre 1903

24- LECONTE Bernard né à Versailles le 11 octobre 1912

25- MANOURY Jean Albert né à Cuissai le 1er mars 1909

26- MAURIN Louis né à Poncin le 27 mai 1918

27- NOTERMAN Henri Fortune Desire né à Esquelbec le 25 mai 1909

28- RIGAUD Jean Désiré Louis né à La Garenne-Colombes le 6 décembre 1913

29- ROBILLARD Alfred Joseph né à Perrier le 26 février 1905

30- ROCQUET Joseph né à Fresnes sur Marne le 16 juin 1905

31- ROMAIN Marcel Jules Joseph né à Bourneville le 16 juillet 1916
(prise en charge : Emeric Manche)
32- ROUBALLAY Etienne Lucien né à Bois-Colombes le 12 mars 1907

33- ROUJON Louis Albert né à Sévérac-le-Château le 28 septembre 1909

34- ROZE Henri Désiré né à Villeneuve-Saint-Georges le 7 janvier 1913

35- SAGET Guy né à Boisgervilly le 9 juillet 1911

36- SAGUEZ Lucien né à Paris le 30 septembre 1908

37- STABLEAUX Andre né à Courdemanges le 30 décembre 1904

38- TENA Richard né à Paris le 19 juillet 1906

39- VANACKER Alphonse Séraphin Eugene né à Dunkerque le 17 juillet 1909

40- VASSEUR Georges René né à Calais le 5 octobre 1904

La pose étant prévue en juillet, j’ai besoin d’un engagement fort de votre part afin de rendre possible ce projet. Il faut qu’à la fin de ce mois, l’argent soit récolté et la date de la pose arrêtée. Espérant pouvoir compter sur votre générosité et votre engagement pour le DEVOIR DE MEMOIRE

D’avance merci

Pour toutes questions me contacter : christophe.woehrle@prisonniersdeguerre.com

7 réponses à 40 Stolpersteins pour ne pas oublier …

  1. Ping : Prisonniers de guerre français en Bavière – Stalag XIII C | Prisonniers de guerre

  2. Michel KOEBEL dit :

    Bonjour monsieur Woehrlé, comment fait-on un don ? Il n’y a pas de lien vers un site de financement participatif ? Doit-on vous faire parvenir un chèque ?

    • Christophe Woehrle dit :

      Bonjour Monsieur Koebel. 2 moyens pour participer. Le premier, si l’on veut bénéficier de l’abattement fiscal est de faire un virement ou un chèque au Fonds de dotation Henri Grégoire Germain Porte (sur demande à christophe.woehrle@prisonniersdeguerre.com, je vous envoie le RIB ou les cordonnées postales). Sinon, il suffit d’envoyer un chèque à mon adresse (que je communique sur demande à christophe.woehrle@prisonniersdeguerre.com). Dans l’espoir de vous compter parmi les généreux donateurs, j’espère que mes explications ont été claires.
      Merci et à bientôt
      Cordialement
      Christophe Woehrle

  3. Chantal Csorgei dit :

    Bonsoir. je vais mettre sur deux mois 40 euros de côté afin de vous aider. Vous m’avez beaucoup aider pour mon Grand Père Georges Rollin DCD en Allemagne cause maladie. Aussi dès que possible j’enverrai cette somme, en ce moment galère côté commerce Mari.
    Cordialement Chantal Csorgei Vernet

    • Christophe Woehrle dit :

      Bonsoir. Merci beaucoup, mais pensez d’abord à vous! Votre don sera toujours le bienvenu, même si c’est plus tard. Bien cordialement. Christophe Woehrle. Et bon courage pour la suite et que les affaires reprennent pour votre mari !

  4. Madkour dit :

    MADKOUR Lamri
    12/03/1913
    À,Colbert, Algérie
    Fille:Haouas
    Grad:Soldat 2è' » classe
    15″* » R.T.A
    Matricul:3199
    Fait prisonnier:18.06.1940, Semur (Côte d’Or)
    N’ prisonnier de gurre:1947 Frontstalag 155
    Prisonnier de guerre en mains allemandes transféré du
    Frontstalag 155, Dijon, au Frontstalag 121, Courcy in
    Epinal, entre le 22.12.1940 et le 24.12.1940 (selon une
    liste reçue le 2l .06.1941 et une liste datée du 22.01.1941)
    Transféré du Frontstalag l2l au Frontstalag 16l, Nancy,
    le 08.04.1941 (selon une liste datée du 24.04.1941)
    Arrivé au Frontstalag 16l le 08.04.1941, venant du
    Frontstalag l2I, Epinal (selon une liste datée du
    t0.04.1941)
    Transféré du Frontstalag 222 au Frontstalag 221, St-
    Médard, le 15.08.1942 (selon une liste reçue le
    01,12.1943)
    Transféré du Frontstalag 194 au Frontstalag L95 le
    04.1L.1942, puis transféré du Frontstalag 195 au
    Frontstalag 221 le 13.1I.1942 (selon une liste datée du (23/11/1942)

    • Christophe Woehrle dit :

      Bonjour Monsieur, merci pour ces nombreuses informations. Ce site traite de la captivité en général et essentiellement du XIIIC. J’ai écrit un article sur les prisonniers de guerre coloniaux dans la revue Touloise. Bien cordialement. Christophe Woehrle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *