Memorbuch du Haut-Rhin et du Bas-Rhin

Le Memorbuch du Bas-Rhin, fruit du travail du Grand Rabbin René Gutman, docteur en sciences religieuses et publié par la Nuée Bleue a été établi à partir des bulletins de la communauté israélite d’Alsace et de Lorraine, des informations détenues dans le Mémorial de la Déportations des Juifs de France de Serge Klarsfeld.
Comme le souligne l’auteur, les dates de naissances ont été établies à partir du Mémorial de Klarsfeld et non pas à partir des actes de l’état-civil (ce qui aurait pu éviter bien des erreurs).
A ce jour, certains considèrent les Memorbuch comme sources fiables sur la déportation de Juifs d’Alsace.
J’ai effectué un travail sur deux communes homonymes des deux départements afin de vérifier le contenu des Memorbücher.

Le premier nom dans la liste des déportés de Herrlisheim (Bas-Rhin) figurant dans le Memorbuch du Bas-Rhin mentionne :
BICART Roger, né en 1921 – Convoi 73
En consultant le Memorbuch du Haut-Rhin il apparaît :
BICARD Roger né à Herrlisheim-68 le 30.4.1921 de Lucien Bickert et Hélène Lippmann, déporté à Kaunas-Reval le 15.5.1944 par le convoi n° 73. Employé. Il a été arrêté à Lons-le-Saunier-39 le 30.4.1944. Mention « décédé ». JO2008p12703-07. (cd, ecHerrlisheim, ciHerrlisheim, Blum, mdlc; 110206)
Si le mémorial de Klarsfeld mentionne bien Herrlisheim (Bas-Rhin), la date de naissance indiquée est le 30 avril 1921, ce qui est confirmé par la liste de déportation du convoi 73.
Une simple vérification de l’acte civil permet de corriger cette erreur :
BICARD Roger Robert Raphaël est né le 30 avril 1921 à Herrlisheim-près-Colmar, pris comme S.T.O à Sainte-Agnès et déporté en Lituanie où il est décédé. BICKERT dit BICARD Roger a obtenu la mention « Mort en déportation » en 2008 et « Mort pour la France » en 1954 selon son dossier conservé aux archives militaires du Service Historique de la Défense.
Bicart Roger est à supprimer de la liste du Memorbuch du Bas-Rhin

La seconde personne mentionnée est
BLOCH Alice née BERNHEIM (sans autres indications)
La consultation du Memorbuch du Haut-Rhin indique :
BLOCH Alice, née BERNHEIM née à Hattstatt-68 le 30.6.1882 d’Alexandre Bernheim et Fanny Weill, déportée à Auschwitz le 13.2.1943 par le convoi n° 48. JO1987p10510-13. (cd, ad68, mdlc; 110206)
En poussant plus loin les investigations et en consultant son dossier aux archives militaires on retrouve l’acte de mariage de Bernheim Céline avec Alexandre Bloch à Colmar le 29 novembre 1909 et l’époux est dit être originaire de Herrlisheim (Bas-Rhin) fils de Moïse Bloch et de Fanny Braun.
Il est envisageable que Madame Bloch Céline ait vécu un temps à Herrlisheim dans le Bas-Rhin et sa présence dans le Memorbuch du Bas-Rhin est donc justifiée. Toutefois se pose la question de la présence de la même personne sur les deux Memorbuch et s’il convient de la conserver dans le Memorbuch du Haut-Rhin étant née à Hattstatt ou celui du Bas-Rhin. Les chiffres statistiques élaborés à partir de ces sources sont faussées si les victimes y figurent dans chacun.

En troisième position est mentionné
BLOCH Lucien, Président de la Communauté, né le 19 janvier 1890 – Convoi 72
La vérification dans le registre des naissances de la commune de Herrlisheim permet de confirmer sa naissance à Herrlisheim dans le Bas-Rhin. Son acte de naissance mentionne son mariage avec Nanette Braun à Herrlisheim (Bas-Rhin) le 1er septembre 1931 et son décès à Auschwitz (Pologne) le 4 mai 1944. Bloch Lucien a obtenu la mention « Mort en déportation » en 2011 et « Mort pour la France » en 1948. Le statut de « Déporté politique » lui a été accordé en 1952.
Bloch Lucien est à laisser figurer sur le Memorbuch du Bas-Rhin

En quatrième position dans la liste du Memorbuch du Bas-Rhin figure l’épouse de Bloch Lucien
BLOCH Nanette, née BRAUN le 13 avril 1893
Née à Offendorf dans le Bas-Rhin et mariée avec Bloch Lucien précédemment cité.
Son acte de naissance conservé à l’état-civil d’Offendorf mentionne son mariage en marge de l’acte ainsi que son décès à Auschwitz le 4 mai 1944.
Dans le Memorbuch du Bas-Rhin, commune d’Offendorf on trouve :
BLOCH Nanette, née en 1893 – Convoi 72
Cette entrée dans la liste constitue sans conteste un doublon.
A l’auteur du Memorbuch de choisir dans quelle commune il désire voir apparaître cette victime.
Elle a obtenu la mention « Mort en déportation » en 2008 et le 5 avril 1949 la mention « Mort pour la France ». Comme son mari, elle obtient le statut de déporté en politique en 1956.

La personne suivante est la fille du couple Bloch Lucien – Braun Nanette
BLOCH Henriette, née le 26 octobre 1927 à Strasbourg
L’extrait du registre des naissances de Strasbourg daté du 26 octobre 1927 à Strasbourg indique Edith Henriette Bloch fille de Heymann Bloch et de Nannette Braun.
Dans les listes des déportés originaires de Strasbourg du Memorbuch figure
BLOCH Henriette Née en 1927 – Convoi 72
Encore une fois, il s’agit là d’un doublon.
A l’auteur du Memorbuch de choisir si cette victime doit figurer dans les listes de Strasbourg ou d’Herrlisheim (Bas-Rhin)
Couturière réfugiée à Châteauneuf-la-Foret dans la Vienne avec ses parents et sa sœur elle est arrêtée le 6 avril 1944 par la Gestapo. Mise en prison à Limoges, elle est transférée à Drancy puis Auschwitz le 29 avril de la même année.
Edith Henriette Bloch a obtenu la mention « Mort en déportation » en 2008, la mention « Mort pour la France » en 1949 et le statut de déporté politique en 1956.

La prochaine victime de la liste du Memorbuch est la seconde fille du couple Bloch-Braun
BLOCH Nicole, née le 20 novembre 1932 à Strasbourg – Convoi 72
L’extrait d’acte de naissance établi à Strasbourg confirme que Nicole Berthe Bloch est la fille de Bloch Lucien, marchand de bestiaux originaire d’Herrlisheim (Bas-Rhin) et de Nanette Braun son épouse également d’Herrlisheim.
Comme sa sœur elle figure également dans les listes de déportés de Strasbourg BLOCH Nicole Née en 1932 – Convoi 72

Encore une fois, c’est à l’auteur de faire le choix de l’endroit ou doit figurer cette victime.

Bloch Raymond, frère de Nicole et Henriette déclare en 1953 que Pierre Sommer et Gaston Lévy, originaires de Herrlisheim (Bas-Rhin) et réfugiés à Châteauneuf-la-Foret ont assisté à l’arrestation de Nicole Bloch comme otage alors que le maire de la commune avait été fusillé par le maquis.

Dernier porteur du nom Bloch de la liste du Memorbuch du Bas-Rhin
BLOCH Marcel, né le 5 avril 1892 – Convoi 72
Il est le frère de Lucien Bloch et oncle des deux précédentes victimes.
Lui aussi réfugié à Châteauneuf-la-Foret a été arrêté dans les mêmes conditions que le reste de la famille Bloch d’Herrlisheim (Bas-Rhin).
La mention « Mort en déportation » lui a été accordée en 2008, celle de « Mort pour la France » en 1949 et enfin le statut de « Déporté politique » en 1956.
Son nom doit figurer parmi les victimes d’Herrlisheim (Bas-Rhin)

Entrée suivante
BLUM Max, né en 1905 – Convoi 68
Son acte de naissance établi à Herrlisheim (Bas-Rhin) atteste qu’il est né le 12 janvier 1905 de Moïse Blum commerçant et de Marie Bloch son épouse sans profession.
Blum Jules, son frère, témoigne en 1948 qu’il a été arrêté par la Gestapo le 1er mars 1944 à l’hôtel de France, 4, rue du Caire à Paris. Caché sous le nom de Blanchard Maxime Paul et interné à Drancy, il n’échappe pas à la déportation par le convoi du 7 mars 1944.
Son acte de décès établi à Paris indique qu’il est décédé le 12 mars 1944 à Auschwitz en Pologne. Il a obtenu la mention « Mort en déportation » en 2009.
Son nom doit figurer dans la liste

La liste du Memorbuch du Bas-Rhin continue avec
BLUM Mélanie, née en 1902 – Convoi 72
La consultation du Memorbuch du Haut-Rhin comprend l’entrée suivante :
BLUM Mélanie, née SCHWOB née à Herrlisheim-68 le 13.2.1902 de Rosalie Schwob, déportée à Auschwitz le 29.4.1944 par le convoi n° 72. Épouse à Saverne en 1937 Léon Blum. (cd, ecHerrlisheim; 110206)
La consultation des registres des naissances de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) confirme qu’il n’y pas de naissance d’une personne nommée Blum Mélanie l’année 1902.
Il ne fait aucun doute que la victime mentionnée dans le Memorbuch du Bas-Rhin est une victime du Haut-Rhin. Cette entrée est erronée.

Toujours à la suite du Memorbuch du Bas-Rhin
COURLANDER Adèle, née en 1869 – Convoi 67
A nouveau la consultation du Memorbuch du Haut-Rhin indique :
COURLANDER Adèle, née SCHWAB (en réalité Schnerb, selon acte de naissance) née à Herrlisheim-68 le 19.4.1869 de Simon Schwab (Schnerb) et Fanny Katz, déportée à Auschwitz le 3.2.1944 par le convoi n° 67. (cd, ad68; 110206)
La consultation des registres de naissance de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) permet de constater qu’il n’y a aucune entrée dans les registres de la commune au nom de Courlander pour l’année 1869.
Il s’agit là d’une erreur et Courlander Adèle est à retirer de la liste des victimes du Memorbuch du Bas-Rhin.

La liste continue avec
COURLANDER Florence, née en 1911 à Paris – Convoi 67
La consultation de son acte de naissance à Paris dans le 11e arrondissement en date du 25 novembre 1911 confirme qu’elle est la fille de David Courlander et d’Adèle Schnerb.
Elle n’a sans doute jamais vécu en Alsace et ne peut donc figurer dans aucun des deux Memorbuch de notre région. Si toutefois, sa filiation permet de la lier à l’Alsace, alors avec le Haut-Rhin duquel était originaire sa mère.
S’agissant d’une erreur, il conviendrait de retirer Florence Courlander de la liste du Memorbuch du Bas-Rhin

L’entrée suivante concerne
ETTINGER Céline, née en 1866 – Convoi 71
La consultation du Memorbuch du Haut-Rhin indique
ETTINGER Céline, née SCHNERB née à Herrlisheim-68 le 3.9.1886 de Simon Schnerb et Louise Weill, demeurant à Osthouse-67, réfugiée à Saint-Dié-88, 26 rue Jacques Delille, internée le 14.3.1944 à Écrouves-54, déportée à Auschwitz le 13.4.1944 par le convoi n° 71. Épouse Edmond Ettinger, déporté. JO1989p10006-07. (Bloch, cd, mdlc, ad68; 110206)
La liste de déportation du convoi 71 indique bien une naissance en 1886 et non en 1866 comme indiqué dans le Memorbuch du Bas-Rhin.
La consultation du registre des naissances de 1866 de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) indique qu’il n’y a aucune inscription au nom d’Ettinger ou Schnerb à cette année.
A nouveau, la présence dans la liste du Memorbuch du Bas-Rhin de cette victime n’a pas lieu d’être et il est exact de la considérer comme devant figurer dans celui du Haut-Rhin.

La personne suivante dans la liste est
GEISMAR Julien, né en 1872 – Convoi 71
La consultation du Memorbuch du Haut-Rhin, permet de constater la présence de
GEISMAR Julie née à Herrlisheim-68 le 27.1.1872 de Salomon Geismar et Rose Lang, réfugiée à Gérardmer-88, Villa Jeanne-d’Arc, internée le 15.3.1944 à Écrouves-54, déportée à Auschwitz le 13.4.1944 par le convoi n° 71. (cd, ad68, Bloch; 110206)
La liste de déportation du convoi n°71 confirme bien la présence de Geismar Julie née le 27 janvier 1872 et non celle de Geismar Julien.
La table décennale des naissances de la commune de Herrlisheim (Bas-Rhin) de 1872 ne comporte aucune entrée au nom de Geismar.
Cette entrée au Memorbuch du Bas-Rhin est une erreur et cette personne doit être retirée de la liste et conservée dans le Haut-Rhin

A la suite de cette liste on trouve
GINTZBURGER Georges, né en 1895 – Convoi 73
La consultation du Memorbuch du Haut-Rhin indique
GINTZBURGER Georges Jacques né à Herrlisheim-68 le 9.3.1895 de Moïse Gintzburger et Berthe Bumsel, déporté à Kaunas-Reval le 15.5.1944 par le convoi n° 73. Voyageur de commerce. Épouse à Héricourt-70 Hermine Meyer. Vivait à Héricourt avant et pendant la guerre. Mention de Nancy: « décédé », « Mort pour la France ». JO1993p11712-17. (cd, ad68, ecHéricourt, yv, Blum, mdlc; 110206)
La liste de déportation du convoi 73 établie par Klarsfeld confirme la naissance de Gintzburger Georges au 9 mars 1895.
Erreur avérée dans le Memorbuch du Bas-Rhin, victime à conserver dans celui du Haut-Rhin.

Nouvelle entrée au nom de
HAUSSMANN Simone, née le 26 juin 1917 – Convoi 61
Si la liste de déportation indique Herrlisheim comme lieu de naissance, le dossier conservé aux archives militaires du Service Historique de la Défense ne confirme pas cette information.
La consultation du registre des naissances de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) confirme qu’il n’y a aucune entrée au nom d’Haussmann pour cette année.
Cette personne n’est donc pas originaire de la commune. Son dernier lieu de résidence situé à Nice dans les Alpes-Maritimes ne permet pas de confirmer que cette personne ait résidé dans la commune.
Il convient donc de continuer les investigations concernant cette personne.
Les probabilités sont grandes qu’elle ne doit pas figurer dans le Memorbuch du Bas-Rhin, car rien n’indique officiellement qu’elle y fut liée.

La liste se poursuit comme suit
JUDAS Germaine, née en 1896 – Convoi 68
Le registre des actes de naissances de la commune de Herrlisheim (Bas-Rhin) confirme bien la naissance de Germaine fille du boucher Charles Bloch et Clothilde Ruff.
Son dossier aux archives militaires du Service Historique de la Défense indique qu’elle était veuve sans enfants et réfugiée à Poitiers. Elle a été déportée le 3 février 1944 par Drancy
Sa présence sur le Memorbuch du Bas-Rhin est légitime

A la suite
KLING Elise, née le 2 mars 1868 – Convoi 60
La consultation du registre des naissances de Herrlisheim (Bas-Rhin) permet de confirmer qu’elle est bien née le 2 mars 1868 en cette commune fille de Charles Ehrlich et Judith Kahn. Epouse Kling elle est arrêtée le 21 septembre 1943 par la Gestapo à l’Hôtel Excelsior de Nice et transférée le lendemain à Drancy. Ceci est confirmé par une liste d’arrestations des pensionnaires de la Maison de Vieillards de Berthemont-les-Bains (Alpes-Maritimes).
Elle obtient la mention « Mort en déportation » en 2012. Les formalités sont en cours.
Elle est légitime dans la liste du Memorbuch de cette commune

La liste indique à présent
MEYER René, sans autres indications.
Le dossier conservé aux Archives militaires du Service Historique de la Défense indique qu’il est né à Herrlisheim (Bas-Rhin) le 10 octobre 1902, fils de Maurice Meyer et d’Adèle Recht.
Selon les déclarations de sa concierge et de Sallet Marie, habitante du 72 rue de l’Hôtel de Ville à Lyon, il était locataire dans cet immeuble d’une chambre meublée au quatrième étage. Le 22 août 1944 à 7 heures du matin, trois hommes de la Gestapo montèrent dans l’appartement et en redescendirent accompagné par René Meyer. Ils l’emmenèrent dans une voiture stationnée devant l’immeuble.
René Meyer n’a jamais reparu.
Le jugement déclaratif de décès indique qu’il est décédé le 10 septembre 1944 dans un lieu inconnu.
Monsieur Meyer appartient bien aux victimes de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) et sa présence dans le Memorbuch est justifiée

Poursuite de la liste
PICARD Marguerite, née en 1900 – Convoi 71
La consultation du Memorbuch du Haut-Rhin indique
PICARD Marguerite née à Herrlisheim-68 le 4.5.1900 de Séraffin Picard et Jeanne Picard, déportée à Auschwitz le 29.4.1944 par le convoi n° 72. (cd, ecHerrlisheim; 110207).
La liste de déportation du Convoi 71 confirme bien la date de naissance du 4 mai 1900.
La présence de cette victime dans le Memorbuch du Bas-Rhin n’est pas justifiée.

La liste s’allonge avec
REHS Heymann, né le 7 janvier 1870 – Convoi 72
Tous les actes (naissance et décès) confirment qu’il est né le 9 janvier 1870, fils de Conrad Rehs commerçant et de Welsch Marie. Epoux de Meyer Louise, il est décédé le 4 mai 1944 à Auschwitz (Pologne).
Rehs Heymann a obtenu la mention « Mort en déportation » en 2012 et le statut de déporté politique en 1954.
Sa présence dans le Memorbuch du Bas-Rhin est justifiée.

Il est suivi de son épouse
REHS Louise, née MEYER le 24 avril 1876 à Wolfisheim – Convoi 72
Son acte de naissance atteste qu’elle est né à Wolfisheim le 24 avril 1876 fille de Salomon Meyer marchand de bestiaux et Babette Schuhl domiciliés à Wolfisheim.
Selon son dossier conservé aux archives militaires du Service Historique de la Défense la famille Rehs a été arrêtée à Châteauneuf-la-Foret le 6 avril 1944 par la Gestapo, tout comme la famille Bloch.
Elle a obtenu le statut de déporté politique en 1954, la mention « Mort en déportation » lui fut attribué en 1997.
Un certificat établi à Châteauneuf-la-Foret en 1946 indique qu’elle a été arrêtée avec son mari, sa fille Suzanne, son gendre Sieskind Alfred, sa fille Irène et sa petite-fille Raymonde. Tous arrêtés le même jour et déportés.
Le Memorbuch indique pour la commune de Wolfisheim
REHS Louise, née en 1876 – Convoi 72
Il est à constater qu’il s’agit d’un doublon.
L’auteur choisira de conserver dans la liste l’une ou l’autre des entrées.

La liste fait à présent mention de
REHS Suzanne, née le 25 novembre 1905 – Convoi 72
La consultation des actes de naissance de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) pour l’année 1905 confirme que Nora Suzanne Rehs est née le 25 novembre 1905, fille de Heymann, commerçant et de Louise née Meyer. Il n’est fait aucune mention marginale sur l’acte de naissance.
L’acte de décès conservé à Herrlisheim (Bas-Rhin) confirme qu’elle est décédée le 29 avril 1944. Elle a obtenu la mention « Mort en déportation » en 1998.
Sa présence dans la liste est légitime

Le Memorbuch cite à présent
REHS Pauline, née en 1876 – Convoi 68
Cette naissance ne figure pas dans les registres de l’année 1876 de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin). Toutefois, en poussant les recherches, on trouve la naissance à Herrlisheim (Bas-Rhin) le 8 septembre 1875 de Rehs Pauline fille de Joseph Rehs et Caroline Braunschweig.
Le Memorbuch du Haut-Rhin fait également mention de Rehs Pauline déportée par le même convoi et indique
REHS Pauline, née SCHWOB née à Herrlisheim-68 le 18.8.1875 de Mayer Schwob et Élise Picard, déportée à Auschwitz le 10.2.1944 par le convoi n° 68. (cd, ad68; 110207)
La liste de déportation du convoi 68 n’indique pas la date du 18.8.1875 pour Pauline Rehs et le fichier de déportation de Drancy indique que la déportée du convoi 68 était célibataire. Il n’y a pas d’autre personne portant le nom de Schwob Pauline ou de Rehs Pauline dans ce convoi.
Il faut donc constater que le Memorbuch du Haut-Rhin comporte une erreur à propos de cette personne et l’auteur devrait retirer le nom de la liste des victimes de la Shoah du Haut-Rhin. La présence dans la liste des victimes du Bas-Rhin est validée.

La liste cite à présent
SCHNERB Salomon, né en 1875 – Convoi 69
La consultation du Memorbuch du Haut-Rhin indique
SCHNERB Salomon né à Herrlisheim-68 le 4.1.1875 de Simon Schnerb, et Fanny Katz, déporté le 7.3.1944 à Auschwitz par le convoi n° 69. Militaire, Chef de brigade. Vivait en 1939 15 rue de Zürich à Mulhouse. JO1999p06944-50. (MMM, cd, ad68, M39, mdlc; 110207)
Il est le frère de Courlander née Schnerb Adèle citée plus haut.
Comme sa sœur, sa présence sur les listes du Memorbuch du Haut-Rhin n’est pas légitime

Une entrée supplémentaire fait mention de
SCHWOB Marcel, né en 1887 – Convoi 67
Le Memorbuch du Haut-Rhin indique
SCHWOB Marcel né à Herrlisheim-68 le 29.1.1887 de Samuel Schwob et Babette Lazarus, déportée à Auschwitz le 17.7.1942 par le convoi n° 6. JO2001p08893-97. (cd, ad68, mdlc; 110207)
La liste de déportation et le dossier conservé aux archives militaires du Service Historique de la Défense confirment l’inscription légitime dans le Memorbuch du Haut-Rhin, il conviendrait de le retirer de la liste des victimes du Bas-Rhin.

La liste continue avec
SIESKIND Irène, née en 1903 – Convoi 72
L’acte de naissance de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) confirme que Rehs Irène est née le 30 janvier 1903 fille de Rehs Heymann Commerçant et de Louise Meyer (cités plus haut) et mariée le 30 mars 1930 avec Sieskind Alfred.
Réfugiée avec sa famille à Châteauneuf-la-Foret et déportée par Drancy. Elle a obtenu la mention « Mort en déportation » en 2005.
Sa présence dans le Memorbuch du Bas-Rhin est vérifiée

La liste continue avec son mari
SIESKIND Alfred, né en 1899 – Convoi 72
Son acte de naissance précise qu’il est né à Bouzonville en Moselle le 10 juin 1899 fils de Simon Sieskind et de Rosine Schiffmann. Marié avec Irène Rehs.
Le dossier conservé aux archives militaires du Service Historique de la Défense semble indiquer qu’Alfred Sieskind et Irène Rehs n’ont jamais été domiciliés à Herrlisheim. Leur fille Raymonde est née en 1931 en Moselle, ce qui indique que le couple s’est installé dans ce département après le mariage. Ils se sont réfugiés avec les parents d’Irène à Châteauneuf-la-Foret en Haute-Vienne.
Alfred Sieskind ne doit donc pas figurer parmi les victimes originaires ou ayant résidés dans le Bas-Rhin et son inscription au Memorbuch du Bas-Rhin n’est pas validée

Leur fille figure sur la liste
SIESKIND Raymonde, née en 1931 à Metz – Convoi 72
Le registre des naissances de Metz indique que Raymonde Solange Sieskind est née le 6 décembre 1931 à Metz (Moselle), fille d’Alfred Sieskind et Irène Rehs.
Arrêtée et internée puis déportée avec ses parents, elle n’a sans doute jamais résidé en Alsace.
L’auteur voudra pour des raisons morales conserver la famille complète dans le Memorbuch, mais en faisant cela il augmente le risque de doublons et crée une approximation. Raymonde Solange Sieskind fait partie des victimes juives du département de la Moselle, et non du Bas-Rhin.

Suite de la liste avec l’inscription de
SOMMER Paul, né en 1891 – Convoi 68
Le fichier de Drancy conservé aux archives militaires du Service Historique de la Défense indique que Paul est né le 8 avril 1891 à Herrlisheim, commerçant réfugié à Montélimar il a été déporté le 8 février 1944 et son décès fixé au 10 du même mois.
L’acte de naissance conservé dans les registres de la commune d’Herrlisheim (Bas-Rhin) confirme qu’il est né le 8 avril 1891 fils d’Adolph Sommer, commerçant et de Judith Blum. Aucune mention n’et portée sur son acte de naissance. Sa présence dans le Memorbuch du Bas-Rhin est légitime

Son épouse
SOMMER Andrée, née en 1892 à Boulay – Convoi 68
Seul le fichier de Drancy conservé aux archives militaires du Service Historique de la Défense indique que Lévy Andrée épouse de Sommer Paul est née le 16 septembre 1892 à Boulay (Moselle)
Arrêtés à Lyon avec son mari, puis transférés à Drancy, ils sont déportés le 8 février 1944 et leur décès fixé au 10 du même mois.
Ils étaient mariés avec un enfant, le destin de cet enfant n’est pas connu à ce jour.
Cette victime doit compter parmi les victimes de la Moselle

Entrée suivante
SOMMER Simone, née en 1937 – Convoi 68
Sommer Simone Madeleine est née le 4 juin 1937 à Strasbourg, fille de Laurent Sommer et de Germaine Heumann. Réfugiée avec ses grands-parents maternels à Mouchamps dans la Vienne. Ils sont arrêtés dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1944 et transférés à La Roche-sur-Yon en Vendée.
Laurent Sommer demande le titre de déporté politique pour sa fille en 1951 et l’obtient.
Elle est décédée le 15 février 1944 à Auschwitz en Pologne et obtient la mention « Mort pour la France ».
Laurent Sommer et Germaine Heumann se sont installés après leur mariage à Clamart dans la Seine et n’ont jamais résider dans le Bas-Rhin, leur fille n’a donc certainement jamais habité à Herrlisheim (Bas-Rhin)
Elle ne doit donc pas faire partie des victimes de Herrlisheim mais de Strasbourg, ce qui est d’ailleurs le cas, car son nom figure également à cet endroit, ce qui fait un doublon et fausse les statistiques présentées dans le Memorbuch du Bas-Rhin.

La vérification des victimes citées dans le Memorbuch étant achevée, il convient de vérifier si les listes de Yad Vashem et du Memorial de la Shoa ne contiennent pas d’éléments manquants dans le Memorbuch.
Après vérification, il faut constater le décès de

REHS Julien né le 6 mars 1889 à Herrlisheim (Bas-Rhin), horloger domicilié à Paris, et ancien combattant de 1914-18, il est arrêté le 20 août 1941 et interné au camp de Pithiviers. Les dernières nouvelles reçues par la famille datent de fin septembre 1942.
Il était marié à Jeanne Picard, son épouse qui a survécu et dépose une demande d’attribution du statut de déporté politique en 1946, qu’elle obtient.
En 2012 il obtient la mention de « Mort en déportation ». Son décès est fixé au 20 septembre 1942 à Pithiviers (Loiret)

Pour résumer
Voici la liste présentée dans le Memorbuch du Bas-Rhin
HERRLISHEIM
BICART Roger, né en 1921 – Convoi 73
BLOCH Alice née BERNHEIM
BLOCH Lucien, Président de la Communauté, né le 19 janvier 1890 – Convoi 72
BLOCH Nanette, née BRAUN le 13 avril 1893
BLOCH Henriette, née le 26 octobre 1927 à Strasbourg
BLOCH Nicole, née le 20 novembre 1932 à Strasbourg – Convoi 72
BLOCH Marcel, né le 5 avril 1892 – Convoi 72
BLUM Max, né en 1905 – Convoi 68
BLUM Mélanie, née en 1902 – Convoi 72
COURLANDER Adèle, née en 1869 – Convoi 67
COURLANDER Florence, née en 1911 à Paris – Convoi 67
ETTINGER Céline, née en 1866 – Convoi 71
GEISMAR Julien, né en 1872 – Convoi 71
GINTZBURGER Georges, né en 1895 – Convoi 73
HAUSSMANN Simone, née le 26 juin 1917 – Convoi 61
JUDAS Germaine, née en 1896 – Convoi 68
KLING Elise, née le 2 mars 1868 – Convoi 60
MEYER René
PICARD Marguerite, née en 1900 – Convoi 71
REHS Heymann, né le 7 janvier 1870 – Convoi 72
REHS Louise, née MEYER le 24 avril 1876 à Wolfisheim – Convoi 72
REHS Suzanne, née le 25 novembre 1905 – Convoi 72
REHS Pauline, née en 1876 – Convoi 68
SCHNERB Salomon, né en 1875 – Convoi 69
SCHWOB Marcel, né en 1887 – Convoi 67
SIESKIND Irène, née en 1903 – Convoi 72
SIESKIND Alfred, né en 1899 – Convoi 72
SIESKIND Raymonde, née en 1931 à Metz – Convoi 72
SOMMER Paul, né en 1891 – Convoi 68
SOMMER Andrée, née en 1892 à Boulay – Convoi 68
SOMMER Simone, née en 1937 – Convoi 68

Voici la liste telle qu’elle devrait figurer dans le Memorbuch du Bas-Rhin

HERRLISHEIM
BLOCH Alice Céline née BERNHEIM née le 30 juin 1882 à Hattstatt (Haut-Rhin) – épouse d’Alexandre BLOCH né à Herrlisheim – Convoi 48
BLOCH Lucien, Président de la Communauté, né le 19 janvier 1890 – Convoi 72
BLOCH Marcel, né le 5 avril 1892 – Convoi 72
BLUM Max, né le 12 janvier 1905 – Convoi 68
JUDAS Germaine née BLOCH, née le 5 mars 1896 – Convoi 68
KLING Elise née Ehrlich, née le 2 mars 1868 – Convoi 60 MEYER René né le 10 octobre 1902
PICARD Alice née BLOCH, née le é septembre 1902 – Convoi 8
REHS Heymann, né le 9 janvier 1870 – Convoi 72
REHS Julien, né le 16 mars 1889 – Décédé 20 septembre 1942 au camp de Pithiviers (Loiret)
REHS Suzanne, née le 25 novembre 1905 – Convoi 72
REHS Pauline, née le 8 septembre 1875 – Convoi 68
SIESKIND Irène, née le 30 janvier 1903 – Convoi 72
SOMMER Paul, né le 8 avril 1891 – Convoi 68

De 31 victimes le chiffre passe à 14, dont 2 qui ne figurent pas sur la liste d’origine, ce qui fait un écart énorme avec le travail effectué par le Rabbin Gutman dans le Memorbuch du Bas-Rhin.

En ce qui concerne le Memorbuch du Haut-Rhin, le travail semble plus approfondi et récent. Tout d’abord les sources sont indiquées, contrairement à celui du Bas-Rhin.

BICARD Roger, toutes les informations sont correctes
BICKERT dit PICARD Cerf, Séraphin (Doublon avec Picard Séraphin), autres informations correctes
BLUM Mélanie née Schwob, informations correctes
COURLANDER Adèle, née Schwab, erreur dans la transcription du patronyme, en réalité SCHNERB
ETTINGER Céline née SCHNERB, informations correctes
GEISMAR Benoît, erreur de transcription sur le prénom, en réalité Benjamin
GEISMAR Julie, erreur de transcription sur le prénom, en réalité Julia
GINTZBUERGER Georges Jacques, informations correctes
PICARD Alice, née BLOCH née à Herrlisheim-68 le 2.9.1902, déportée à Auschwitz le 11.8.1942 par le convoi° 8. JO1997p18080-106. (mdlc, cd; 110207)
Son acte de naissance indique qu’elle est née le 2 septembre 1902 à Herrlisheim dans le Bas-Rhin, fille de Simon Bloch et de Cécile Lévy – Déportée par le convoi n°8
Son acte de décès fixe la date du 11 août 1942 à Auschwitz en Pologne.
Statut de Déporté politique en 1953 – Réfugiée avec son époux Lucien Picard né le 26 décembre 1890 à Gerstheim (Bas-Rhin) à Cinq-Mars, arrêtés le en 1942 par les troupes d’occupations et déportés selon un témoignage de Bourgoin Andrée de Cinq-Mars-la-Pile en Indre-et-Loire
Cette personne doit figurer sur le Memorbuch du Bas-Rhin et non du Haut-Rhin
PICARD Marguerite, informations correctes
RAFFEL Florence née LAZ, informations correctes. Le Memorbuch du Bas-Rhin reprend comme indiqué Mr et Mme Henri Raffel comme victimes de Marckolsheim. Il conviendrait de considérer Monsieur Raffel comme victime Bas-Rhinoise et Madame Raffel née Lazarus Florence comme victime du Bas-Rhin.
REHS Pauline, née Schwob née à Herrlisheim-68 le 18.8.1875 de Mayer Schwob et Élise Picard, déportée à Auschwitz le 10.2.1944 par le convoi n° 68. (cd, ad68; 110207) n’est pas morte en déportation et a été confondue avec Rehs Pauline de Herrlisheim (Bas-Rhin) voir dans la liste des déportés du Bas-Rhin.
SCHNERB Salomon, les informations sont correctes
SCHWOB Jules Marc, les informations sont correctes
SCHWOB Céline née Schnerb, informations correctes
WEILL Adèle, n’a jamais été mariée, les autres informations sont correctes
WEILL Blanche Barbara est née à Herrlisheim-près-Colmar le 28 novembre 1874 et non le 25, décédée le 12 mars 1944 à Auschwitz Convoi 69.
WEILL Jean Isaac, informations correctes.

Sur 18 victimes de la Shoah identifiée dans le Memorbuch du Haut-Rhin, seules 15 sont à valider et 2 sont à reporter sur le Memorbuch du Bas-Rhin

Le total des victimes pour les communes de Herrlisheim-près-Colmar (Haut-Rhin) et Herrlisheim (Bas-Rhin) atteint le nombre de 29 – selon les travaux primaires il était de 49.

Il conviendrait sans doute à ce jour de reprendre avec les connaissances et moyens actuels et dans un cadre scientifique les travaux entrepris dans ces recueils.

Sources :
– International Tracing Service – Bad Arolsen
– Service Historique de la Défense – Paris
– Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre – Caen
– Archives de la Croix-Rouge – Genève
– Archives Départementales du Haut-Rhin et du Bas-Rhin – Colmar et Strasbourg
– Archives communales des communes citées
– Yad Vashem Memorial – Jerusalem
– United States Holocaust Memorial Museum – Washington
– Memorial de la Shoah – Paris
– Le Mémorial de la déportation des juifs de France, Béate et Serge Klarsfeld, Paris 1978.