Les camps – Lager

La région militaire XIII et ses camps

Voici une carte de l’organisation des régions militaires et des camps principaux.

American National Red Cross 31.12.1944

Ceux qui m’intéressent particulièrement sont les Stalags XIII A – XIII B – XIII C

Le Stalag XIII C porte toute mon attention, étant donné que les villes de Bamberg et de Schweinfurt, sujets de mes recherches, étaient administrés par le XIII C .

Stalag = pour Stammlager, camps pour les hommes du rang

Oflag = pour Offizierlager, camps pour les officiers

Heilag = pour Heimkehrerlager, camps de rapatriement

Dulag = pour Durchgangslager, camps de transition

Frontstalag = sont des camps situés en territoire français

Le Stalag XIII A a porté les noms de:

Hohenfels (jusqu’à fin octobre 1940)

Grafenwöhr-Sudlager (au mois de novembre 1940, sans doute un camp de transition)

Sulzbach-Rosenberg (à partir de novembre 1940)

Le Stalag XIII B a porté le nom de :

Weiden (à partir d’octobre 1940)

Le Stalag XIIIC a porté le nom de

Hammelburg  (à partir de juin 1940)

Le Stalag XIIID a porté le nom de

Nürnberg-Langwasser (à partir de novembre 1942)

Principaux mouvements de et vers le Stalag XIIIC

Le 3 septembre 1940 arrivée au XIII C d’un gros contingent de Prisonniers de Guerre en provenance du Frontstalag 125 de Melun

Le 4 novembre 1940 arrivée au XIII C d’un contingent de Prisonniers de Guerre en provenance du Frontstalag 111 de Drancy

Le 5 septembre 1940 arrivée au Frontstalag 125 de Melun d’un important contingent de Prisonniers de Guerre en provenance du Stalag XIIIC pour libération.

Le 24 novembre 1940 arrivée au Stalag XIII C d’un contingent de Prisonniers de Guerre en provenance du Frontstalag 131 de St Lô

Le 19 août 1940 le Stalag XIII A Hohenfels est transféré vers le XIII C

Le 21 janvier 1941 arrivée au Stalag XIII C de prisonniers de guerre en provenance du Frontstalag 200 d’Evreux

Le 23 janvier 1941 arrivée au Stalag XIII C de prisonniers de guerre en provenance du Frontstalag 192 de Laon

Le 25 janvier 1941 arrivée au Stalag XIII C d’un contingent important de Prisonniers de Guerre en provenance du Frontstalag 124 de Troyes

Le 7 juin 1942, premiers transferts de Prisonniers de Guerre vers le camp de redressement de Rawa-Ruska

Les Lazarets ou hôpitaux de campagne du Wehrkreis XIII :

Le Lazarett d’Ebelsbach (particulièrement pour les PG du XIIIC et des villes de Bamberg et Schweinfurt)

Le Lazarett de Regensburg

Le Reservelazarett V Karthaus de Regensburg

Les Oflags et les Heilags ne sont pas représentés dans mon étude.

28 réponses à Les camps – Lager

  1. BOYER CHRISTINE dit :

    Bonjour,
    J’ai des documents concernant mon grand-père du arbeitskommando 1446 BOYER EUGENE GABRIEL ..comment puis je vous les transmettre ? un document interessant concernant des notes prises lors de la libération du camp sur un carnet mansuscrit. Bien cordialement

  2. CHAPELLE EVELYNE dit :

    bonjour mon papa CHAPELLE ROBERT né le 14.10.1914 en seine maritime a été au frontstalag 192 a Laon puis il est arrivé au Stalag XIII C . je recherche son parcours en Allemagne . merci pour votre aide . sa fille Evelyne

  3. Turba Didier dit :

    Mon père s’appelait Turba Emile, Prisonnier au Stalag XIII C en Bavière à Hammelburg – date d’arrivée en Allemagne : 28 janvier 1941

    Camp : 5319
    Stalag XIII C – Kdo 4881 et Kdo 4623 B

    merci de me communiquer tous renseignements dont vous seriez en possession sur sa captivité en allemagne. Je possède quelques photos de lui pendant cette période 1941/1945

  4. Gérard LANFREY dit :

    Bonjour,

    Mon grand pére a été prisonnier de 1940 à 1944 au STALAG XIII C Arb.Kdo. 4641 matricule 05823, il était né à Romenay en Saone et Loire.
    Il n’a jamais parlé de cette phase de vie. A sa libération, il est partie pour l’Isére en ayant perdu tous les biens qu’il possédait avant guerre

    Si vous avez des informations diverses ou photos, je suis preneur

    J’ai aussi mis quelques photos sur un site de généalogie

    Merci d’avance

  5. Bossard dit :

    Bonsoir,
    Je découvre à l’instant le message, peut etre que Christophe W. vous a déjà répondu ?
    le 4640 était situé dans le village de Bettingen et le 4642 dans le village à côté à Dertingen. Le 4641 devait donc être à proximité. Les deux autres sont des kommandos agricoles, à moins de 10 km à l’ouest de Wertheim am Main.
    Donnez moi de vos nouvelles
    PB

  6. thomas dit :

    Bonjour, mon grand-père FERRIERE Roger né le 20 mai 1917 à Bourg de Péage dans la Drôme fut p.d.g au stalag 13c. Il est arrivé le 21 janvier 1941 en provenance du frontstalag 200 d’Evreux. Il travaillait au arb kommando 1437. Je recherche tout documents me permettant de retracer sa captivité jusqu’à la libération du camps. Merci pour votre aide. Cordialement, THOMAS David

  7. paes dit :

    Bonjour je recherche des traces de prisionniers de guerre malgaches emprisonnes après mai1940 (apres la bataille de montherme) et jusqu en jullet 1944. Tout récit. Photos. Images pouvant m aider a retrouver la trace en.particulier d un certain Dama Robert. Probablement emprisonne au frontstalag 131 a st lo. Merci d avance

    • Christophe Woehrle dit :

      Bonjour. Les listes du Frontstalag 131 sont conservées au BAVCC à Caen. Si Monsieur DAMA y est passé, il doit y figurer. Il y aura de toute façon une fiche sur lui chez eux s’il s’agit d’un prisonnier de guerre. Bien cordialement et courage pour vos recherches.

  8. Elizabeth Lassalle dit :

    André Gasselin mon père, a été prisonnier en Allemagne ( camp stalag Sulzbach) durant la guerre 1940-1944 ( liste officielle n° 94 de prisonniers français d’après les renseignements fournis par l’autorité militaire allemande 30 avril 1941) source familiale.
    Où puis je trouver cette liste ou renseignements, merci pour vos réponses

    • Christophe Woehrle dit :

      Bonjour
      Je vous envoie la page de la liste officielle n°94 du 30 avril 1941 dans laquelle figure votre père par mail. Elle est disponible sur Gallica
      Bien cordialement
      Christophe Woehrle

      • Christophe Woehrle dit :

        Vous trouverez tous les renseignements sur la captivité de votre père en contactant les Archives militaires de Caen
        Faites leur une demande en indiquant tous les éléments que vous connaissez: nom prénom date et lieu de naissance matricule de prisonnier régiment lieu de détention etc.
        Voici l’adresse: Service historique de la défense – Bureau des archives des victimes des conflits contemporains (BAVCC) – Rue neuve du Bourg l’Abbé BP 552 – 14307CAEN CEDEX –
        mail : shd-caen.courrier.fct@intradef.gouv.fr – secrétariat : 02 31 38 45 82
        Comptez environ 2 mois pour la réponse
        Bien cordialement
        Christophe Woehrle

        • poinsot dit :

          extraordinaire, cherchant le passé de mon père, je tombe sur toi…le fils de Jean Paul, mon collègue et ami du lycée de Bains…. tu y étais aussi, t’en souviens-tu.. donc tu nous dis qu’il faut passer par les archives militaires de Caen..bon je vais essayer. si tu peux m’en dire plus! et en tout cas bonne vie à toi! Roger POINSOT

        • poinsot dit :

          toutes mes excuses, je viens de confondre avec Voegelé…Woehrle était mon proviseur à Bains…
          mes amitiés

          Roger POINSOT

    • Barreau dit :

      Bonjour,
      Mon grand-père Maurice Guillaneuf était au stalag XIIIA. Fait Prisonnier à St Dié en juin 1940. Il est allé travailler dans une ferme plusieurs années jusqu’à l’arrivée des Américains. Je suis allée chercher les archives de guerre à Caen et j’ai photographié 183 documents.
      Si vous le pouvez, je vous conseille de vous y rendre et de prendre rendez-vous avec eux. Ils prépareront les dossiers qui vous concernent.
      Bien cordialement
      Valérie Barreau

      • Christophe Woehrle dit :

        Bonjour
        Merci pour votre commentaire.
        Effectivement, le PAVCC de Caen est un endroit incontournable pour qui veux commencer des recherches sur le parcours d’un prisonnier de guerre. Depuis 5 années maintenant, j’y passe une grande partie de mes vacances, et comme dit un membre du personnel, je fais bientôt partie des meubles… En tout cas, je peux vous confirmer qu’on y trouve une aide précieuse avec un personnel qualifié, une direction prête à aider les chercheurs de la meilleure manière possible, c’est un endroit fabuleux pour un chercheur comme moi. C’est grâce à la compétence des gens qui y travaille conjugué aux travaux d’historiens que l’on peut aujourd’hui retracer des parcours et réhabiliter, 70 ans après, des « oubliés » de la Seconde Guerre mondiale. Bien à vous. Christophe Woehrle

      • chmielarzyk dit :

        Bonjour,
        Je me permets de vous contacter car mon grand-père a été aussi fait prisonnier le 23/06/1940 à St Dié et détenu au Stalag XIIIC.
        J’essaie de retrouver son parcours difficilement car il a séjourné dans plusieurs camps. Je compte me rendre à Caen pour peut-être trouver des documents qui me seront précieux.
        Bien cordialement,
        Stéphanie Chmielarzyk

  9. Elizabeth Lassalle dit :

    Désolée pour l’oubli « bonjour »

  10. HENIN dit :

    Bonjour ,
    Mon grand père a été prisonnier au stalag XIII C et au Stalag VI D ( je ne sais pas dans quel ordre !! ) pendant 5 ans , il était au 106ème RI , j’ai des photos de lui et de ses camarades et des courriers durant cette période . J’essaie de retracer son parcours petit à petit .
    Cordialement

  11. Tedetti Gilles dit :

    Bonjour à toutes et à tous.
    J’ai retrouvé une photo de mon père (enfant) que ma grand mère avait envoyé à mon grand père en captivité en Allemagne de 1940 à 1945.
    Au dos, on peut y voir le nom de mon grand père Jean Tedetti, suivi de 7/270
    Arb Kdo 3637 Stalag XIII B
    Puis un tampon rouge dans lequel on peut lire: Stalag XIII B Geprüft D 36
    Je ne sais pas ce que tout cela veut dire et surtout comment je pourrais avoir des informations sur la vie de mon grand père pendant cette période. Si quelqu’un pouvait m’apporter des réponses, je vous en serais très reconnaissant. Merci

    • Christophe Woehrle dit :

      Bonjour
      Ce site n’est pas un forum, c’est donc le modérateur qui vous répond. Je suis spécialiste du XIIIC et non du XIIIB.
      Je vais toutefois essayer de répondre à vos questions.
      Pour le 7/270 il s’agit de la 7e compagnie du 270e bataillon de l’armée territoriale, chargée de la surveillance des prisonniers de guerre
      Arb Kdo, en toutes lettres Arbeitskommando, désigne le commando de travail qui porte le n° 3637 du Stalag XIIIB. Malheureusement je n’ai aucune indication sur le lieu où se trouvait ce commando.
      Pour le tampo rouge il s’agit de la marque du Censeur (D36)
      Pour ce qui est du parcours de votre grand-père, il suffit de vous adresser au DAVCC de Caen et ils vous feront parvenir les éléments sur la captivité de votre grand-père
      Bien cordialement
      Christophe Woehrle

      • Tedetti Gilles dit :

        Bonjour Mr WOEHRLE
        Je viens de découvrir à l’instant votre réponse. Je vous en remercie et je vous présente mes excuses pour cet énorme retard dans ma réponse. C’est très gentil à vous d’avoir pris le temps de me répondre, ce qui contraste avec mon délai de réaction… (vous aurez compris que je ne suis pas très doué avec l’informatique et l’usage des réseaux sociaux).
        Merci encore pour ces infos et pour votre gentillesse.
        Gilles Tedetti

  12. PUGET dit :

    bonjour,
    suite à un déménagement , j’ai retrouvé des photos et la première lettre envoyée par mon père à ma mère datée du 26 06 1940.
    Sur la lettre et les photos figurent ces renseignements :
    René Puget , 73444
    Stalag XIII C
    Arb Kdo 4067 A
    Ma mère a ajoute « Markretz  »
    D’apres les photos il pourrait s’agir d’une ferme avec atelier de jouets en bois
    Je n’arrive pas a en trouver la localisation. Si vous avez une idée , sinon je suivrai votre conseil en m’adressant à Caen.
    Merci pour votre implication , et le travail de mémoire que vous effectuez .

    • Christophe Woehrle dit :

      Bonjour
      J’ai bien reçu votre commentaire sur le site.
      Les indications que vous avez trouvées sur la lettre sont fondamentales pour vos recherches.
      Le commando de travail 4067A est celui de Markt Marktgraitz à l’époque dans l’arrondissement de Lichtenfels en Bavière, aujourd’hui dans celui de Coburg.
      Dans cette ville se trouvait l’entreprise d’ébénisterie et de jouets en bois Johann und Adam Wagner qui existe toujours à l’adresse suivante : Lettenreuther Str. 15 – D96257 Marktgraitz
      Espérant avoir pu vous aider à avancer dans la quête de l’histoire de votre famille
      Cordialement
      Christophe Woehrle

  13. Beaupère Hélène dit :

    Bonjour ,
    pouvez vous me guider pour avoir des informations concernant la captivité de mon père qui était au stalag XIII C ?
    il est décédé lorsque j’étais enfant et je n’ai pas pu parler avec lui de cette période de sa vie.
    je vous remercie

  14. bonjour Christophe Woehrle, je suis passée au PAVCC, mardi 24 octobre 2017, vers 9h et vous y étiez (n’est-ce pas?). Je travaille sur les PG de Rawa. Vous m’avez précisé que dans les Meldungen de XIIIC, vous aviez noté que les PG transférés à Rawa, ne constituaient pas forcément un Meldung ( ?). Pouvez-vous m’en dire un peu plus. Je retourne le 2 novembre au PAVCC. Indiquez-moi par exemple, une cote qui me permettrait de vérifier ce que vous m’avez dit.
    Sincères considérations.

  15. COUSYN dit :

    Bonjour,
    Mon grand père JEAN BAPTISTE FROGET a été déporté au camp de SANDBOSTEL EN MAI 1944. Dans un document provenant de l ITS, j’ai appris qu’il avait été plaçé à l’hôpital de EBELSBACH en BAVIERES le 1er novembre 1944.Il avait le numéro de matricule 31464. Est-il possible d’obtenir des renseignements supplémentaires car à ce jour je me retrouve dans une impasse. Je suis allé à SANDBOSTEL, puis à CAEN, mais malheureusement, j’ai reçu des informations contradictoires et je souhaiterai vraiment connaitre les raisons de sa disparition, merci pour l’aide éventuelle que vous pourriez m’apporter, cordialement
    MR COUSYN

  16. POUGNAND Lydie dit :

    Bonjour Christophe Woehrle
    Je me permets de vous écrire pour vous demander des renseignements complémentaires sur l’adresse où était prisonnier mon père, à savoir :
    POUGNAND Lucien
    N°59609
    Stalag XIIIC
    AK 1523 (523 est tout à fait lisible) mais est ce bien un 1 devant ?? à quoi correspond ces lettres et chiffres ?
    Il travaillait dans une ferme et j’aimerai savoir comment procéder pour retrouver le lieu où il était exactement ? J’aimerai en savoir davantage sur ses conditions de vie ?
    Comment obtenir ces renseignements ?
    Je vous remercie de votre aide.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.